• Marie

Pérou - A la découverte de la Vallée Sacrée (2ème Partie)

Après une dernière nuit à Cuzco (c'est ici), aujourd'hui je prends la route pour Ollantaytambo (appelée aussi Ollanta), qui est mon coup de cœur du Pérou. Ollanta se situe à soixante quinze kilomètres de Cuzco et elle est moins haute en altitude avec ses 2800 m. Le colectivo me semble la meilleure option pour accéder à cette ville. Je cherche donc la rue 'Huascar' à Cuzco qui est réputée pour être le point de départ de ses 'taxis'. D'ailleurs, je ne vous l'ai pas dit jusqu'à présente mais un des problèmes du Pérou (enfin du moins je ne suis pas du tout habituée à cela) c'est qu'il faut tout négocier et après voir discuté avec 2-3 chauffeurs, je trouve un trajet pour 10 soles par personne. C'est donc parti pour 1h30 de route avec 6 inconnus. Sur la route, les paysages sont à couper le souffle et je regrette de ne pas être automne pour pouvoir me balader dans ses paysages lunaires.

L'arrivée à Ollanta se passe bien, j'ai réservé 2 nuits au Quechua's Lodge. Les offres sont nombreuses dans cette ville mais j'ai adoré cet endroit, très simple tenu par un couple belge-péruvien. Les petits déjeuners étaient top et les discussions nombreuses. La maitresse des lieux a été élevée par un chaman et j'ai adoré discuté avec elle pour mon ouverture d'esprit.

Après avoir posé mes sacs dans la chambre, je pars me balader dans la ville. Elle n'est souvent qu'un lieu de passage et pourtant elle est très riche avec ses étroites ruelles pavées et ses 2 sites incas.

Direction ensuite le premier site inca : les ruines d'Ollantaytambo, elles sont accessible grâce au billet touristique que j'ai acheté à Cuzco.

Forteresse redoutable, Ollantaytambo avait autant d'importance religieuse que militaire. La forteresse est composée d'immenses terrasses escarpées qui gardent les ruines incas. Ici, les conquistadors ont perdu une importante bataille en 1536. La forteresse étant très escarpée, ils n'avaient pas réussi à grimper jusque là. De plus, ce site est un fabuleux réseau d'eau qui a permis d'inonder les conquistadors lors d'une bataille. Ollantaytambo est vraiment une forteresse riche en histoire et même si elle est bien moins réputée que le célèbre Machu Picchu, elle vaut tout de même qu'on s'y attarde. D'ailleurs après cette balade, je pars réserver le train avec PeruRail + l'entrée au célèbre Machu Picchu. C'est ma folie du séjour et avec ses 250€ la journée, autant que ça vaille le coup... Il était difficile pour moi d'imaginer le Pérou sans passer par ce célèbre site.

Après une bonne journée, je mange ce soir local au Chuspa que je vous recommande car il est plein de locaux.

Départ très matinal aujourd'hui, car le train m'emmène vers 7h30 au célèbre Machu Picchu, j'ai réservé le site pour l'après midi mais il ne restait plus énormément de choix sur les heures du train.

Le trajet en train est très agréable et les paysages sont encore une fois magnifiques. La végétation pour rejoindre Aguas Calientes change du tout au tout. Haute montagne et végétation luxuriante, je ne m'attendais pas du tout à cela. Nous sommes ici à 2000 m d'altitude et une ambiance jungle y règne.

Je ne vais pas vous mentir, celle ville n'a pour moi aucun intérêt, c'est un haut lieu touristique qui est le départ du bus pour le Machu Picchu, rien de traditionnel. J'ai décidé de ne pas prendre le bus car il est possible de faire une petite randonnée d'1h30 pour accéder au site.

La randonnée n'est pas très longue mais il faut gravir des centaines de marches pour faire 400 m de dénivelé sous une atmosphère relativement humide. Je ne regrette pas d'avoir choisi cette option et je suis relativement tranquille sur le trajet.

A l'arrivée, je retrouve la cohue du bas et des centaines de touristes. Après une courte queue, j'entre enfin dans le sublime site du Machu Picchu.

La cité perdue de Machu Picchu a été inconnue des conquistadors et resta oubliée jusqu'au XXème siècle. Seuls quelques Quechua connaissaient son existence et elle n'a été redécouverte qu'en 1911. Encore aujourd'hui on n'est toujours pas certain de sa fonction. Certains pensent qu'elle fut fondée lors des dernières années de l'empire Inca d'autres supposent que le site était déjà déserté et oublié à l'époque de la conquête. Elle accueille maintenant 2500 visiteurs par jour mais cela reste vivable. Ce site est bien évidemment inscrit au patrimoine de l'Unesco. A l'intérieur du Machu Picchu, vous pourrez parcourir les nombreuses ruines, en passant par la célèbre hutte du Gardien, les bains cérémoniels ou encore le temps du soleil, etc. Les points de vue sont multiples et il est vraiment agréable de s'y perdre.

2 points d'accès sont possibles à la réservation en plus du billet traditionnel, l'Intipunku et la Wayna Picchu. De mon côté je n'avais réservé que l'accès principal.

Après m'être perdue environ 3h sur le site, je rebrousse chemin en direction d'Aguas Calientes pour rentrer sur Ollanta grâce au train. Je retourne le soir même manger au même restaurant que j'avais particulièrement aimé.

Dernière petite journée à Ollantaytambo avant d'être dès demain matin à Huaraz, un énorme périple m'attend. Avant cela, je profite de ma matinée pour découvrir le deuxième site inca d'Ollanta, qui est lui gratuit : les ruines Pinkulluna.

Ces ruines surplombent la ville et la vue sur les ruines d'Ollantaytambo vaut le détour. 30 minutes de marche suffisent pour accéder au site.

Après avoir découvert ce point de vu, je prends un encas à l'Abuelo Café, et je pars pour mon périple.

Qu'avez-vous pensé de cette deuxième partie ? Est-ce qu'Ollantaytambo vous donne envie ?

  • Instagram