• Marie

Martinique - 1 semaine autour de l'Ile aux fleurs

Les Antilles en hiver ont le mérite de mettre tout le monde d'accord : chaleur, dépaysement et françaises, c'est la destination parfaite. 1 semaine ça reste court pour découvrir cette île mais nous n'avons pas été frustrés non plus.

Nous sommes partis de Lyon, en louant notre parking grâce à OnePark (que j'utilisais avant même qu'il ne me fasse confiance, vous avez 10% sur votre première réservation ici). Nous prenons le train avec la formule TGV Air de Air Caraïbes, on arrive donc en 2h à l'aéroport d'Orly. Ce n'est pas la première fois que j'utilise cette formule et c'est vraiment parfaitement organisé.

Le vol se passe bien et on arrive avec 1h d'avance sur l'heure prévue.

Pour ce séjour, on a décidé de réserver notre voiture chez une nouvelle société (Zook auto), avec qui tout s'est très bien passé.

Direction ensuite le Nord de l'île proche de Saint Pierre pour notre première nuit et notre première partie du séjour. J'ai l'habitude de réserver des logements par AirBNB et pour notre premier logement et nos 3 nuits, nous avons adoré notre choix !

 

Pour notre première vraie journée, direction le Nord et la commune du Prêcheur. On a décidé de faire la petite randonnée de la cascade Rivière Trois Bras proche de l'Anse Couleuvre. La route pour y accéder est assez étroite et le parking très petit, on y était vers 8h et c'était déjà bien rempli : en Martinique on vit avec le soleil et il faut se lever tôt !

La randonnée prévue fait environ 1h30 aller-retour, elle n'a aucune difficulté particulière. Vous pourrez y découvrir une végétation luxuriante et vous aurez peut-être la chance (ou malchance, tout dépend de vous) de rencontrer la mygale de Martinique : la Matoutou. Pour nous, on a eu la chance de ne pas en croiser (Ouf!).

Après cette randonnée, on décide d'aller voir l'Anse Couleuvre et de commencer le chemin qui relit Grand Rivière. Nous n'avons pas fait cette randonnée par manque de temps, mais sachez qu'il est possible de rejoindre Grand Rivière en environ 6h et qu'il existe des navettes bateaux pour rentrer.

Après Anse Couleuvre, on continue vers Anse Levrier et Anse à voiles. La dernière anse est vraiment magnifique, très sauvage. On a pu avoir la plage pour nous une bonne partie du temps.

Après cette journée relativement chargée, direction Saint Pierre pour boire un cocktail sur la Plage au coucher du soleil. On rejoint ensuite notre logement où la vue est vraiment magique le soir.

 

Pour cette deuxième journée, nous avons décidé de gravir la Montagne Pelée. Il existe trois itinéraires possibles :

  • Le sentier de l’Aileron au départ de Morne-Rouge avec 4 kms et 575D+ : c'est le sentier le plus facile et donc le plus emprunté. Il faut compter 4h aller-retour.

  • Le sentier de Grande Savane au départ du Prêcheur avec 1.5kms et 740D+ : c'est un sentier sportif et court. Il faut compter 2h aller-retour.

  • Le sentier du Morne Macouba au départ de Beauséjour avec 8kms et 1170D+ : c'est le sentier le plus long et relativement sportif avec des paysages très variés. Il faut compter 6h aller-retour.

Pour cette randonnée nous avons choisi le sentier du Morne Macouba et honnêtement j'ai l'habitude de marcher mais j'ai souffert. Entre le vent, l'humidité et la chaleur, la randonnée était compliquée. Si vous avez le vertige ou des enfants je vous déconseille ce sentier, il y a parfois des portions très raides et on est proche de l'escalade par moment. Par contre nous n'avons croisé personne et les paysages étaient vraiment fabuleux. Peu de photos ce jour là (quand je suis fatiguée, je range l'appareil !).

Après cette dure randonnée, on a décidé de coupler avec la visite de la distillerie JM. C'est une des seules distilleries gratuites de l'île et c'est très bien organisé. Nous avons vraiment apprécié la visite.

Cette deuxième journée s'achève, pour la petite histoire on a subit ce jour-là une coupure d'électricité et d'eau du coup la nuit sans douche après la randonnée a été dure ! Mais bon c'est ça aussi les voyages, quelques aléas parfois !

 

Nouvelle journée dans le Nord avant de rejoindre Sainte-Luce pour cette nouvelle nuit dans un logement eco-luxe magnifique. Ce jour-là, on a décidé de faire une randonnée assez atypique le long du Canal Beauregard connu aussi sous le nom de Canal des Esclaves.

Il a été construit en 1760 et il servait à acheminer l'eau de la rivière du Carbet vers les habitations de la côte Caraïbe et irriguer les cultures. La randonnée est relativement courte 3,5 km (l'aller) et il faut compter entre 1h et 1h30 car le chemin est relativement étroit. Si vous avez le vertige, passer votre chemin car la margelle du canal sur laquelle on circule ne dépasse pas les 30 cm par moment et on surplombe des ravins de plus de 100 mètres. Par contre l'environnement tout au long de la randonnée est extraordinaire vous serez plongés dans le milieu naturel tropical et luxuriant. Ca a été mon coup de cœur au niveau randonnée.

Pour rejoindre Saint Luce, on a voulu faire la Cascade du Saut de Gendarme, mais vu le monde sur le parking nous ne nous sommes finalement pas arrêtés et nous avons poursuivi jusqu'au célèbre Jardin Balata. La visite reste chère à mon sens pour un jardin mais c'était notre seule visite payante du séjour (14€/adulte et 8€/enfant) donc on a l'a faite et nous n'avons pas regretté. Vous avez la possibilité de voir des plantes de plusieurs endroits au monde et de marcher également sur des ponts suspendus.

Il faut compter 1h30 de visite pour profiter de l'entièreté du jardin. De notre côté, nous y étions pendant la pause déjeunée et c'était très calme.

Nous avons enfin rejoint Sainte-Luce et nous avons profité de la plage Mayouba proche de notre logement avant de pouvoir le récupérer vers 15h. Nous nous sommes faits plaisir lors de ce séjour et nous avons profité du logement StarDome chez Dom Nature Lodge. C'est clairement un budget mais c'était vraiment extraordinaire et je suis ravie d'avoir eu la chance de pouvoir réaliser cette expérience.

Après un magnifique début de soirée nous sommes allés boire un verre à Aglae Beach Club avant de manger à Pura Vida où nous avons eu le droit à nos langoustes. Les deux endroits étaient très sympas.

La soirée était parfaite et le coucher de soleil auquel nous avions assisté quelques heures auparavant était toujours dans nos têtes.

 

Première journée dans le Sud de la Martinique et elle promet d'être chargée. Pour commencer, on nous a conseillé l'ascension du Morne Larcher où l'on domine la commune du Diamant et où on a vu sur son célèbre rocher.

L'ascension est courte mais le sentier est raide dans un chaos rocheux en forêt, avec quelques pas d’escalade facile. On a pas eu de difficultés particulières mais on a croisé certaines personnes en difficultés surtout sur la descente.

A la redescente, je voulais absolument voir le célèbre ponton aux Anses d'Arlets. J'avais peur d'être déçue et qu'il y ait énormément de monde, mais nous avons opté de nous y rendre pendant la pause déjeuner et c'était un excellent choix car on était relativement tranquilles.

Ce petit village est pour moi l'emblème de la Martinique et nous avons adoré nous y promenez.

En parlant avec quelques habitants du coin, on nous a conseillé de manger au restaurant le plus à l'extrémité de la plage pour éviter les touristes et c'était relativement correct pour un repas sur la plage. Le restaurant en question est "Aux pieds du Morne Champagne".

On a poursuivi la journée et notre après-midi s'est poursuivi aux célèbres Anse Noire et Anse Dufour. C'est ici qu'on a eu la chance pour la première fois de notre vie de nager avec des tortues. La plage Anse Noire est relativement sauvage tandis que celle d'Anse Dufour est plus touristique et accessible.

La fin de la journée s'est terminée en rejoignant notre dernier logement pour 2 nuits sur les hauteurs de Saint Anne. Cette fois aussi nous sommes passés par AirBNB. Notre logement était correct mais il faut forcément une voiture si vous êtes sur ce secteur.

 

Pour cette nouvelle journée dans le Sud, nous avons décidé de commencer par le Cap Malcré et la Trace des Caps. Cette trace fait 30 kms et passe par des plages sauvages et de superbes criques. Nous souhaitions trouver le célèbre coeur dans la roche nous avons donc fait la portion Cap Macré - Cap Chevalier. Il faut compter 3h environ aller-retour.

Le sentier ne présente aucune difficultés et la randonnée est relativement plate. Le changement de végétation par rapport au Nord est frappant, au revoir le vert et bienvenue aux cactus.

Ensuite nous avions envie de nous reposer, ces vacances ont été relativement sportives et il était temps de ne rien faire sur une plage. Pour cela direction Anse Meunier et la célèbre Anse Saline. Si vous avez des enfants, je vous conseille vraiment Anse Meunier, il y a peu de fond et la baie est très calme. Pour Anse Saline, c'est considéré comme la plus belle plage de Martinique mais elle est plus agitée. Vous avez une partie de la Trace des Caps qui rejoint les deux plages en 20 minutes.

L'Anse Meunier a été mon coup de cœur au niveau plage.

Pour la suite de la journée, nous sommes allés manger à Saint Anne au restaurant la Dunette. Le repas était plutôt bon et nous avons pu goûter les Lambis.

 

Dernière journée avant notre avion à 21h30. On quitte le Sud de l'île pour rejoindre la célèbre Presqu'Ile de la Caravelle.

Il s'agit d'une réserve naturelle qui s’étend sur plus de 400 hectares à l’extrémité de la presqu’ile. On y découvre 2 sentiers : un d'environ 1h30 et le second d'environ 3h30. Nous avons décidé de faire le plus long. Il y a un peu de dénivelé mais ça reste tout à fait acceptable. Par contre il fait très chaud, prenez beaucoup d'eau.

Au début des 2 trajets possibles, vous aurez une superbe vue sur la presqu'île.

En continuant sur le sentier le plus long, vous aurez l'impression d'être en Bretagne avec sa côte balayée par le vent et les embruns.

Le fin de la randonnée se termine par la mangrove et ses paysages étonnants.

Nous avions hésité à faire cette randonnée mais vraiment nous avons adoré, c'est très varié. Par contre c'est aussi une des plus empruntée que nous ayons fait.

Comme nous étions dimanche, nous avons eu l'occasion de manger un poulet boucané sur la plage de Tartane avant d'attendre notre vol du soir. Ce petit village est vraiment typique et on s'y sent bien.

C'est l'heure de rentrer avec notre formule TGV Air de Air Caraïbes, merci les Antilles et merci la Martinique, tu nous as fait rêver !

 

Qu'avez-vous pensé de ce voyage à le Martinique? Prêts à aller découvrir cette région du monde? N'hésitez pas à me faire vos retours en commentaire ou à me contacter si vous souhaitez plus de renseignements.





14 vues0 commentaire