• Marie

Ténérife - Le Teide & le Sud (2ème Partie)

Départ donc de ce merveilleux Massif de l'Anaga (si vous n'avez pas lu l'article, c'est ici), pour aller dans le Ténérife plus touristique, mais bien évidemment je vais éviter ces zones.

Je prends donc la route en direction de la commune El Medano à environ 1h de mon point de départ pour faire une journée repos après cette première partie sportive du séjour. Je vise la Playa Tejita, connue pour être une belle plage de sable clair abritée par la Monta Roja.

Le trajet est relativement appréciable avec une 2 x 2 voies tout le long et le changement de climat est frappant. Au revoir végétation verte et luxuriante et bienvenue au désert et c'est 27°C en plein hiver. Ce n'est pas pour me déplaire vu que j'ai prévu une journée repos.

Après quelques heures passées sous le signe de la détente sur cette plage, je décide de faire les courses à El Medano avant de rejoindre le deuxième AirBnb (ici). Il est situé sur la côte Ouest de l'île dans une petite commune (vraiment minuscule car une seule famille habite le village) nommé Tijoco Alto. La route pour accéder au village est vraiment un périple, cela monte fort, entouré par les champs de cactus, honnêtement impossible sans voiture !

Le logement est vraiment atypique et on s'y sent rapidement bien, je fais parti des premiers voyageurs et j'adore ça, les gens sont tellement plus accueillants.

Après cette première journée dans le Sud, je regrette pas d'avoir oser la côte touristique, surtout que demain découverte du Teide pour une journée randonnée !

Après cette première nuit dans ce nouveau logement, je prends la route assez tôt direction le Teide. Changement de décor ce matin, j'ai oublié qu'on était en altitude et les 12°C de 7h30 me réveille rapidement !

Au revoir short et T-shirt, je passe en mode hiver avec bonnets et tenue de randonneurs. On va avoisiner les 3000 m sur l'île, je sais qu'il va faire frais et que le vent va souffler.

La route dans le Parc National du Teide vaut à elle seule le détour. Elle passe par une forêt de pins canariens pour arriver aux célèbres champs de lave. On se croirait sur l'île de la Réunion, le décor est sublime. J'aime ces paysages désertiques, avec peu de végétation.

Inutile de vous dire que j'ai décidé de ne pas faire l'ascension du Teide (même si j'adore faire les plus hauts sommets des îles que je visite) je suis contre ce tourisme où tout le monde peut monter grâce à un Téléphérique. Je me rabats sur un des autres plus hauts sommets de l'île (2715 m) qui est connu pour donner la plus belle vue sur le Teide, la montaña Guajara. Au programme plus de 500 m de dénivelé en 1h30 d'ascension.

La vue est splendide et j'ai même eu la chance d'apercevoir les autres îles (La Gomera, La Palma et Gran Canaria). Je redescends, contente de cette ascension pour rejoindre la côte et pour y prendre un peu de chaleur avant de retourner au logement.

Dernier jour complet sur place (c'est court 1 semaine) et je décide de profiter de ces derniers rayons de soleil car je ne sais pas quand auront lieu nos prochaines aventures. Avant d'aller se balader au bord de l'eau, je décide d'aller voir les falaises de Los Gigantes (honnêtement, c'est très beau mais ça ne mérite pas un détour, c'est une station balnéaire comme on les déteste!).

Après une courte pause dans cette ville jedécide de faire un sentier balnéaire entre Alcala et Playa San Juan. Le sentier est sympa et Playa San Juan est une petite commune au bord de l'Océan où la baignade est accessible et où l'architecture n'est pas trop assommante.

Je profite de la pause repas, pour manger dans la commune de Playa San Juan, c'est le 31 Décembre et mon avion décolle tôt demain donc je préfère profiter le midi !

Je passe ensuite le reste de la journée sur les galets à me reposer, lire et me baigner.

Ça y'est c'est l'heure de la dernière soirée dans ce logement avant de rejoindre le froid lyonnais. Mais avant ce dernier repas, je me fais inviter par mes hôtes (2 Abuela d'une famille de 7 enfants) pour boire l'eau de vie maison pour la nouvelle année. 1h à faire la conversation avec un espagnol lointain du lycée sur des sujets politiques et religieux, c'était quelque chose...

Après cette escapade culturelle, je profite de ces derniers instants car la nuit sera courte.

Départ donc le 01 Janvier (si vous pouvez éviter de prendre l'avion ce jour là, je vous le conseille) pour rentrer sur Marseille avec une escale à Madrid.

Je profite du lever de soleil sur le trajet et je mets environ une heure à rejoindre l'aéroport Nord de l'île.

Après avoir rendu la voiture de location, je suis prête à décoller et mon séjour touche à sa fin !

Les Canaries m'auront une fois de plus réserver de belles surprises. C'est une destination vraiment simple à faire et très dépaysante, je vous la conseille.

Au revoir Les Canaries, je reviendrais !


  • Instagram